Love Lintu 4ever

Fanfics Sur The Rasmus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Terre Continue De Tourner... [Complete]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
top_cathy
modérateur hyper cool ^^ vous en trouverez pas un meilleur!! Na je blague ^^
top_cathy

Nombre de messages : 1058
Localisation : dans ma tombe
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Sam 5 Mar à 19:15

jaime pas sa non plus

JADOREUUUUUUUUUUUUUUU
LOL AIMER C PO ASSER LOL ADORER C PLUS !!!
p.s. sa se peux tu ke taile dja mit ta ff sur un otre site pck messemble ke jlai dja vue ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Sam 5 Mar à 19:20

non Confused c'est sorti de l'imagination de moua, et aussi Amy qui m'a beaucoup aidé pour le contexte... mais c la premiere fois que j'écris une fic sur le net...
Revenir en haut Aller en bas
top_cathy
modérateur hyper cool ^^ vous en trouverez pas un meilleur!! Na je blague ^^
top_cathy

Nombre de messages : 1058
Localisation : dans ma tombe
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Sam 5 Mar à 19:22

oki jdois etre folle mdrr pourtant chu sure de tavoire vue kelle ke pars sur un forum chu sure !!
ou je t vue dans mes reves mdrr
sa marrive souvent de rever a des chose pi kelle se passe quelle que mois plus tard lol ma yeule
pi
mets la suite ten pri t la seul sur le forum lol !! g besoin dune suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Sam 5 Mar à 19:49

le seul forum de TR ou je suis allée c celui de Yoko... mais j'ai pas écrit de fic avant celle-ci... et oui oui, la suite s'en vient sûrement ce soir... je suis en train de la finir... ^^
Revenir en haut Aller en bas
top_cathy
modérateur hyper cool ^^ vous en trouverez pas un meilleur!! Na je blague ^^
top_cathy

Nombre de messages : 1058
Localisation : dans ma tombe
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Sam 5 Mar à 19:53

merci tum sove la vie lol chez pas ya caremen persone sur msn fais chier !!
STEPHHH OUSK KE T !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Sam 5 Mar à 19:55

Revenir en haut Aller en bas
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Sam 5 Mar à 23:12

Partie 8 :



"Je vais mourir de chaleur moi! Ou si ce n'est pas de chaleur, c'est que je vais avoir roulé sous un bus!!!"

Tous les quatre éclatèrent de rire. Ces temps-ci, Vicky était énormément impatiente, plus qu'à l'habitude, et elle faisait rire tout le monde. Même elle. Elle prit une gorgée de son thé glacé et soupira.

"L'année dernière, au début du mois de Juin, on se les gelait, et là, les grosses madames fondent comme de la crème glacée!" lança-t-elle.

Elle en avait marre de la chaleur. Marre de son ventre énorme. Marre de son impatience. Et marre d'en avoir marre. Ça faisait 35 semaines qu'elle portait ce ventre trop lourd qui lui faisait mal partout. Elle était enflée de partout, ne voyait même plus ses pieds, et elle avait mal au dos et à la hauteur des reins. Le bébé bougeait de plus en plus, la réveillant toutes les nuits par ses coups ou parcequ'il était appuyé sur la vessie. Ça aussi, elle trouvait ça fatiguant d'avoir à aller faire pipi toutes les heures. Elle était assise dans une chaise longue, vêtue d'un petit short et d'un chandail remonté jusqu'en bas des seins, le manches remontées. Elle regardait Eero, Lauri et Amy faire les dingues dans la piscine pendant qu'elle, elle mourait de chaleur. Elle n'avait pas la force de se lancer dans la piscine. "Sinon, je vais caler comme un boulet" avait-elle dit, comme excuse. Lorsque Eero sortit, il se lança sur elle et la serra contre son corps tout mouillé. Vicky cria, mais touva l'idée parfaite. Elle se laissa aller contre lui et sourit. Il passa sa main froide sur la nuque de Vicky, puis descendit dans son dos, frotter le bas vers les reins. Elle soupira d'aise. Lorsqu'il la massait, elle se sentait vraiment bien. Et ces temps-ci, c'était fréquent. Pour l'endormir, il la massait. Dès qu'elle se plaignait de maux de dos, il la massait. Dès qu'il passait près d'elle, il mettait ses larges mains sur sa taille et frottait. Elle était toujours incapable de résister. Amy et Lauri vinrent les rejoindre. Amy trouvait ça vraiment bien que Vicky soit un peu heureuse. Elle trouvait qu'elle n'avait pas eu beaucoup de chance dans la vie.

"Ça n'a pas de sens comment il me fait mal... il est tellement lourd et il bouge trop..." grogna-t-elle.

"Mais tu vas voir, bientôt, il va sortir de là..." la rassura Amy.

"Et tu vas vouloir qu'il rentre après deux jours!!!" plaisanta Lauri.

Amy lui donna une bonne claque derrière la tête et le gronda faussement de ne pas aider Vicky.

"C'est dûr pour une femme enceinte les derniers mois... non seulement elle a enduré ça tout le long, mais ce n'est pas fini... alors au lieu de la décourager, il faut l'aider!!!"

Amy se leva, poussa amicalement Lauri et vint s'asseoir sur la même chaise que Vicky. Elle appuya la tête sur son épaule et mit sa main sur son ventre dur et rond. Elle sentit le bébé donner des coups et éclata de rire. Peu après, ce fut Vicky qui éclata de rire en voyant les trois s'extasier quand le bébé donnait des coups où il y avait leurs mains.

"Arrêtez! Il va encore donner des coups! C'est pas vous qui endurez ça à journée longue! Non mais comment vous faites pour vous extasier devant des coups de pieds!?!? Je vous dis que si c'était vous, vous ne la trouveriez pas très drôle!"

Ce n'était ni fâché ni très calme. Mais ils étaient tous habitués à ce ton de voix maintenant. Sans être impatient, il voulait dire que la limite approchait. Surtout que Vicky avait les limites très étroites ces temps-ci.

"Oui bon, elle a raison, ce n'est pas une attraction!" dit Amy.

Elle se leva, prit la main de Vicky et elles rentrèrent.

"C'est à peine si je peux marcher!!!"

Amy lui sourit et elle ouvrit le frigo. Elle sortit un melon d'eau qu'elle coupa. Elle les disposa tous dans une assiète.

"Tu es tellement chanceuse..." dit-elle pensivement.

"Non... tu vois, moi, si j'avais le choix, je ne serais pas prise comme ça... je n'aurais pas de bébé... si j'avais le choix, je profiterais de ma vie, avec Eero, sans penser que demain, je vais avoir un môme qui dépendera de moi pour tout... ça me rend folle... je n'en ai pas envie... je ne ferai pas comme ma mère... car je sais ce que c'est de se faire pourir la vie... mais si je pouvais, j'effacerais tout ça..."

Elle prit un morceau de melon et s'appuya sur le comptoir. Elle frottait son ventre de sa main libre pour calmer le bébé qu'ils avaient réussi à énerver.

"Et quand je me dis que bientôt, ça va être vrai... ce ne sera pas un gros ventre... ça va être un vrai gosse... je vais devoir m'occuper de lui tous les jours... le nourrir, le changer, l'endormir.. me réveiller la nuit quand il va chiâler... et ça, pendant encore 18 ans... tu imagines... 18 ans de ma chienne de vie à m'occuper d'un môme que je ne désire même pas au lieu de m'occuper de moi et de ma vie... je sais que je dois te dégoûter de dire ça..."

Amy s'approcha et mit sa main sur l'épaule de Vicky.

"Non, tu ne me dégoûte pas... tu dois avoir peur..."

"Je suis terrorisée..."

Amy consola sa copine qui pleurait sa frayeur. Elle la laissa sanglotter dans ses bras en murmurant de petits "chuuuuut".

"Je comprend que tu aies peur... mais je vais être là pour toi Kiki... Eero aussi... on va tous être là pour t'aider... tu peux compter sur nous ma grande... on va toujours être là... et si tu ne te sens plus capable, j'accours et je prend la relève pendant que tu vas dormir..."

Vicky rit un peu et sécha ses larmes. Elle appréhendait le moment où elle mettrait ce petit au monde sans le vouloir. Elle se trouvait cruelle et sans coeur, mais elle était incapable de désirer cet enfant. Et elle souhaitait plus que tout qu'il n'ait rien de Martin. Même pas son sourire qui la faisait craquer. Elle voulait repousser ce moment au plus loin possible. Elles ressortirent rejoindre les hommes avec le plat de pastèque.



"Une semaine?"

"Je sais... je n'en ai pas envie... pas du tout... mais les quatres on doit y aller... je n'ai pas envie de te laisser seule... mais si j'avais le choix, je resterais..."

Vicky logea sa tête dans le creu de l'épaule de Eero. Elle ne voulait pas qu'il parte tout une semaine avec le groupe pour l'enregistrement d'un clip. Au moins, il ne partait pas outre-mer. Il ne serait qu'à quelques heures de Helsinki. Mais Vicky était tout de même inquiète.

"Je comprend, mais j'ai envie de jouer les capricieuse et ne pas te laisser partir..."

Eero lui sourit.

"Tu as encore la journée pour jouer la capricieuse..."

Vicky lui sourit et l'embrassa. Elle fit sa capricieuse toute la journée et ne laissa Eero sortir de ses draps que lorsqu'il dut aller chercher la pizza que le livreur venait porter. Ils mangèrent même dans le lit. Elle adorait lorsqu'il répondait à tout ces petits caprices. Il avait réussit à se faire pardonner ce départ d'une semaine qu'il venait tout juste d'apprendre la journée même. Il détestait Makinen, leur gérant. Il avait le don de défaire leurs plans et projets. Il décidait quelque chose, et le leur annonçait, comme ça, déjà tout préparé, et ils n'avaient pas un mot à dire. Le lendemain matin, Vicky et Amy vinrent reconduire leurs hommes à l'aéroport où ils devaient prendre un jet privé. C'est là que Vicky rencontra Timo Makinen. Elle trouva qu'il avait l'air de se prendre trop au sérieux, mais trouva qu'il exagérait encore plus lorsqu'il l'observa de la tête aux pieds. Eero fit de brièves présentations.

"Ta copine tu dis... mais elle est enceinte jusqu'aux yeux Eero...!!!"

Eero haussa simplement les épaules et glissa sa main dans celle de Vicky.

"Si quelqu'un voyait ça! Si quelqu'un te voyait avec elle! Ils penseraient tous que tu es le père de l'enfant! Ce qui est impossible à ce que je sache! Alors les journeaux vont se plaire à clâmer que tu vas être père! Qu'est-ce que c'est que cette histoire!!!"

"Mais il va être père!!!" l'interrompit Vicky.

Elle ne savait pas ce qui lui avait prit de dire ça, mais de se voir ainsi traitée comme un objet, et de le voir ridiculiser Eero, elle ne trouvait pas cela correcte. Au moins, sa réplique avait fait fermé la gueule à ce Makinen. Mais pour ce qui est du reste, elle y réfléchirait un peu plus tard. Mais lorsqu'elle vit le regard de Eero posé sur elle, elle comprit que les explications seraient à fournir maintenant. Elle lui sourit et haussa les épaules.

"C'est vrai quoi... cet enfant là, on peut pas dire qu'il ait vraiment de père... et sans toi, il ne serait pas là... alors d'un côté... tu vois... et puisque tu es mon amoureux... et que tu t'occupe de nous comme un mari et un père de famille... alors... je me suis dis... tiens, si je lui proposais d'être quasi officiellement le père de mon gosse..."

Elle lui fit un tout petit sourir de rien du tout. Il lui caressa doucement le visage et l'embrassa tendrement. Il déposa ses mains sur le ventre de Vicky et pencha la tête.

"Au revoir Veikko..."

Il embrassa encore une fois, jusqu'à ce que Makinen se mettre à presque crier. Eero lâcha difficilement, et Lauri continua de minoucher Amy jusqu'à ce que leur stupide gérant vienne le tirer par le chandail. Les deux filles saluèrent une dernière fois leurs hommes avant de tourner les talons et de partir rapidement vers la voiture de Amy. Vicky s'assit côté passager et regarda dehors tout le long. Elle se sentait déjà seule. Elle fut très contente que Amy offre de venir passer la soirée avec elle.

"Disons que le ménage est pas fait... on a pas passé la dernière journée à faire du ménage si tu vois ce que je veux dire..."

Elles mangèrent toutes les deux très peu. Elles trouvaient ça déjà difficile de les voir partir une semaine, alors elle n'osaient pas imaginer lorsqu'ils auraient à partir un mois en tournée, revenir le temps d'une nuit, et repartir ailleurs pour poursuivre leur tournée. Lorsque Vicky commença à faire la vaisselle, de son coude, elle fit maladroitement tomber deux verres. Elle se pencha pour les ramasser, presque affolée, mais Amy la releva.

"Eh! Ce ne sont que deux verres... je vais ramasser avec le balais..."

Vicky regarda les éclats de verre et éclata en sanglots.

"Je ne suis même pas foutue de faire la vaisselle sans tout pèter!!! Je ne suis même pas foutue de... de... de tout merde! Je suis une pauvre incapable! Sans Eero je ne peux même pas... faire la vaisselle sans que tout foirre!!!"

Amy la saisit par les épaules et la força à se calmer. Elle savait que ça ne tarderait pas. Vicky était trop tendue et trop sur les nerfs pour que ça continue comme ça. Elle rammassa tout et emmena Vicky au salon pour la calmer. Elles s'installèrent devant un film et s'edormirent même dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Sam 5 Mar à 23:13

(la suite pcq ya une limite de mot par message Confused Confused Confused )

"Amy... c'est Vicky... non... viens vite, je t'en prie..."

Ça faisait une heure et demie que Vicky marchait de long en large. Ça l'avait réveillée. Ça avait été comme une déchirure qui lui avait traversé les entrailles. Mais plus ça allait, plus c'était fort. De plus longue durée, plus fortes, et moins distancées. Affolée, elle avait marché et marché, jusqu'à ce qu'elle sente un liquide tiède lui inonder les cuisse. Elle s'était précipité sur le téléphone pour appeler Amy.

"Eero... je t'en prie... arrive..."

Elle continuait de marcher, incapable de s'arrêter. Elle grognait de douleur, et rageait de plus en plus. Son ventre était dur comme de la roche, et à chaque contractions, elle menaçait de hurler. Elle tentait de rester calme, mais elle avait trop peur.

"Amy merde! que fais-tu!!!"

Elle s'appuya contre la table de salle à manger et pressa sur son ventre pour calmer le mal. Elle n'entendit même pas sonner à la porte. Ce fut lorsque Amy entendit crier qu'elle ouvrit et courut à la salle à manger. Elle ne mit pas une fraction de seconde à comprendre. Elle monta les marche deux à deux et alla dans la chambre de vicky. Elle prit un sac qu'elle remplit de vêtements. Des vêtements pour Vicky, et des vêtements de bébé. Elle prit un autre sac où elle jeta tout ce qu'elle trouva d'utile pour la mère et le bébé. Elle redescendit et entraîna une Vicky en larmes et en douleur dans sa voiture. Elle grilla tous les feux rouges qu'elle rencontra mais eut de la chance de ne pas tomber sur un policier. Elles entrèrent dans l'hôpital et Amy l'installa dans une chaise roulante. Vicky tenta de rire, mais la douleur était trop aiguë. Rapidement, on lui attribua une chambre dans l'aile obstétrique.

"Amy... appel Eero... je t'en prie... il faut qu'il soit là..."

Amy sortit et revint quelques secondes plus tard. Eero et Lauri arrivaient. Une infirmière entra dans la chambre et enfila une jaquette d'hôpital à Vicky. Elle la fit s'étendre et lui écarta les cuisses. Amy tenait la main de Vicky sans la lâcher. L'infirmière posa quelques questions, prit quelques notes et plogua Vicky sur quelques moniteurs pour son coeur et celui du bébé.

"C'est votre premier? Alors vous en avez pour des heures mademoiselle... Respirez... on va vous administrer l'épidural et vous ne sentirez plus rien... vous allez même pouvoir marcher dans le couloir... maintenant, nous avons des anesthésies qui ne gèlent que de la poitrine au bas du ventre. L'anesthésiste va arriver bientôt..."

Comme l'infirmière lui avait dit, Vicky ne sentait plus les contractions. Mais elle refusa d'aller marcher. Elle resta étendue. Elle était trop angoissée. Même les paroles réconfortantes de Amy ne fonctionnaient pas. Elle voyait à peine le va et viens des employés de l'hôpital tant elle ne cessait de se faire des peurs. Elle regarda l'heure. Ça faisait déjà trois heures qu'elle était là. Elle était épuisée déjà. Elle ferma les yeux un instant mais les ouvrit aussitôt. Il ne fallait pas qu'elle dorme. Elle ne voulait pas dormir. Elle ne voulait pas mourir. Elle regarda Amy qui ne la lâchait pas. Elle regarda encore l'heure. Une heure venait de passer. Lorsqu'elle vit Eero rentrer, elle soupira de soulagement. Il vint l'embrasser et la soutenir.

"Lauri est dehors... il a préféré rester là... tu peux aller le rejoindre... je suis là..."

Amy embrassa Vicky sur le front et sortit en lui disant que s'il y avait quoi que ce soit, elle l'entendrait si elle criait. Eero resta à son chevet, lui caressant les cheveux et la main. Puis une infirmière vint dans la chambre pour regarder à combien elle était dilatée. Presque neuf. Elle dit qu'elle reviendrait dans une vingtaine de minutes.



"D'accord, poussez maintenant!!! 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9... repos... prenez une grande respiration... et... Poussez!!!"

Le docteur pressait les cuisses de Vicky pendant que Eero lui tenait le dos pour qu'elle pousse. Chaque fois qu'elle poussait, son visage devenait rouge au point de donner l'impression qu'il allait éclater.

"D'accord... vous pouvez vous reposer un instant..."

Vicky se laissa tomber sur l'oreiller et ferma les yeux. Elle était toute en sueur. Eero lui épongea le front et lui donna une gorgée d'eau. Il lui caressait le front de son pouce et remit son bras dans le dos de Vicky lorsque le docteur lui indiqua qu'il fallait recommencer. Elle poussait de toutes ses forces mais ça ne semblait aboutir à rien. Mais lorsque le docteur lui dit qu'il voyait la tête, elle prit son courage à deux mains et poussa un bon coup, sans prendre le temps de respirer.

"Une dernière poussée..."

Elle donna la plus grosse poussée et se laissa tomber sur le dos. Le docteur essuya le visage du bébé et le déposa sur le ventre de Vicky. Le petit poussa un hurlement en gigotant et commença à pleurer. Sa petite langue tremblait et ses petits bras bougeaient dans tous les sens. Vicky mit sa main sur le dos de la grosse masse toute gluente, blanche et rouge pour le calmer, ce qui fonctionna à merveille. Le docteur leva la tête vers Eero qui retenait ses larmes et lui donna le ciseau en forme de cigogne. Il coupa le cordon et laissa le docteur et les infirmières prendre le bébé. Ils le déposèrent sur une petite table, prirent des mesures, lui mirent des gouttes dans les yeux, lui nettoyèrent le visage et l'emmitoufflèrent dans une bonne couverture de coton. Une infirmière vint déposer le bébé dans les bras d'une Vicky morte et épuisée. Elle demanda à Eero de l'aider à s'asseoir et désabria le poupon. Elle le regarda partout.

"C'est vraiment un garçon... il a 5 doigts par mains... 5 orteils par pieds... il ne lui ressemble pas en aucun point..."

Le bébé se remit à gigoter car il avait froid. Vicky le regarda longuement.

"On dirait une crevette..."

Elle le rabria correctement et le prit.

"Eero, prend le s'il te plait avant que je ne l'échappe... je n'ai plus de force..."

Eero prit l'enfant dans ses bras et embrassa Vicky sur le front. Il fit entrer Amy et Lauri et s'occupa de bercer le bébé. Les trois étaient en parfaite admiration pour le bébé. Vicky, elle, les regardait avec l'envie de leur dire qu'il n'y avait rien là d'exceptionnel. Elle ferma les yeux et s'endormit dans la face du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Dim 6 Mar à 0:06

(vous saviez que j'ai écrit les parties de ma fic sur word... et que chu rendue a 39 pages ben juste!!! pi j'ai commencé lotre partie... fak avec celle la, chu a 43 pages... trop cool Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
top_cathy
modérateur hyper cool ^^ vous en trouverez pas un meilleur!! Na je blague ^^
top_cathy

Nombre de messages : 1058
Localisation : dans ma tombe
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Dim 6 Mar à 8:32

ccc trrroopppp BONNNNNNNNNNNN
LA SUITEUU LA SUITEUUU !!!!
i merde yio personne sur le forum a aprt nous 2 lol !!
ta fic est vraiment bonne !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Dim 6 Mar à 12:27

ouais, je suis en train de continuer la neuvième partie... ce sera pas long... aujourd'hui garanti ^^
Revenir en haut Aller en bas
top_cathy
modérateur hyper cool ^^ vous en trouverez pas un meilleur!! Na je blague ^^
top_cathy

Nombre de messages : 1058
Localisation : dans ma tombe
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Dim 6 Mar à 13:28

merci lol g hate !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love_lintu_4ever
Rang: Administrateur
love_lintu_4ever

Nombre de messages : 1073
Age : 28
Localisation : In the shadows... all my life....
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Dim 6 Mar à 14:55

ah c TROP BON TROP TT CUTE!!!!!!!!!LA SUITE!!! jai hate a la partit 9 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x37mm.skyrock.com
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Dim 6 Mar à 18:34

Partie 9 :


Même s'il n'y avait que de petits chuchotements, Vicky se réveilla. Elle sourit à tout le monde et passa sa main dans son visage. Elle regarda l'heure et fronça les sourcils. Ça faisait huit heures qu'elle dormait. Elle n'avait même pas entendu le bébé réclamer son boire. Mais elle, elle réclama Eero. Il déposa le bébé dans les bras de Amy et vint embrasser tout doucement Vicky. Amy posa quelques questions sur l'accouchement et sur le bébé. Vicky fut amusée du fait que Eero réponde à tout, tout à sa joie. Il semblait vraiment trop heureux. Elle aurait voulu partager sa joie, mais elle était incapable de se réjouir à ce point de cette naissance. Elle les regarda, tous les trois, et soupira. Puis Amy vint porter le bébé dans les bras de Vicky.

"Vas voir ta maman Veikko..."

*Pourquoi tu me le donne, il était pas bien dans tes bras!?!?* pensa Vicky.

Elle se gronda intérieurement de cette pensée et prit le bébé contre elle. Elle sourit à Eero et l'embrassa encore une fois.

"Pendant que tu dormais, ils ont prit une prise de sang dans le talon du petit, fait quelques tests et tout est parfait..."

Vicky défit la couverture et regarda le talon du bébé. Il était un peu rougis, et si on portait très attention, on pouvait voir un minuscule point rouge sang.

"Il a eu mal?"

"Non, il n'a même pas pleuré..."

Vicky rabria les petits pieds de Veikko. Elle venait de remarquer une autre ressemblance avec un animal. Il avait des pattes comme celles d'une grenouille et il ressemblait aussi à une crevette. Elle espérait ne pas trouver d'autres ressemblances de la sorte.



"Non mais quand est-ce que je vais enfin sortir de ce trou à rat?"

"Demain matin Vicky... demain matin, le docteur va venir et si tout va bien il va te signer ton congé..."

"Pourquoi si tout va bien? Tout va bien! Le bébé va bien, je vais bien, et je ne vois pas pourquoi tu irais mal... alors tout va bien..."

Eero s'approcha de son impatiente et l'embrassa sur le front. Le bébé dormait paisiblement après que Eero l'eut fait boire son lait, et ils pouvaient enfin se reposer un peu. Eero approcha le grand banc en coussin et s'y assit. Il appuya sa tête sur l'oreiller, près de celle de Vicky, et lui sourit.

"Regarde... dors maintenant... tous les deux on va essayer de dormir... si Veikko se réveille, je vais m'en occuper... et demain, tu vas sortir de l'hôpital..."

Vicky passa sa main dans les cheveux de Eero et fit oui de la tête. Elle ferma les yeux et ne mit pas dix minutes a s'endormir. Eero, tout aussi épuisé, s'endormit à peu près en même temps.



Vicky referma la porte. Elle tenait Veikko dans ses bras pendant que Eero rentrait les sacs. Elle se dirigea vers son salon et déposa le bébé sur le sofa. Elle mit un coussin à côté pour l'empêcher de bouger et alla chercher le petit berceau qu'elle laissait dans le salon. Elle enleva les vêtements du bébé tout endormi, le laissa en couche et en camisole, et le coucha dans le berceau. Elle rangea les effets du bébé puis vint chercher les sacs que Eero avait rentré. Elle monta à sa chambre et défit tout ses sacs. Elle resta une bonne quinzaine de minutes devant son miroir à se regarder. Son ventre n'était plus aussi rond et gros, mais elle devait absolument s'entraîner et suivre un bon régime. Il fallait qu'elle perde tout ça. Eero vint la rejoindre en haut et l’enlaça doucement, par derrière. Il mit sa tête sur son épaule et la regarda dans le miroir.

"Encore en train de t'en faire?" demanda-t-il.

"Non... peut-être... tu crois que je vais perdre tout ça...?"

Eero rit un peu et l'assura qu'il en était persuadé. Elle laissa sa tête aller contre son épaule et mit ses mains sur celles de Eero. Elle continua de s'observer dans le miroir, avec Eero qui la regardait avec admiration. Puis, comme de fait, le bébé se réveilla et se mit à pleurer.

"Je vais y aller..."

Eero l'embrassa doucement et descendit. Vicky s'assit dans son lit et soupira. Elle n'était même pas capable de passer cinq minutes seule avec Eero. Déjà! Elle n'osait pas imaginer dans quelques semaines, mois, et même la nuit! Elle redescendit et rejoignit Eero qui donnait le biberon à Veikko. Elle vint se coller contre lui, la tête contre son bras, et regarda le bébé qui buvait goulûment. Pourquoi cette petite chose était-elle venue gâcher sa vie? Pourquoi, à cause de lui, elle avait tout perdu? Elle regardait Veikko avec un regard rempli de haine et de frustration. Tandis que lui, il la regardait de ses grands yeux verts, admiratifs et curieux, rempli d'un amour inconditionnel pour celle qui lui a donné la vie. Elle se sentait cruelle de ne pas pouvoir l'aimer. Mais elle le trouvait encore plus cruel, lui, de l'aimer malgré tout. Puis ses yeux s'accrochèrent sur le pijama jaune avec de petites grenouilles dessus. Celui qu'elle avait acheté la journée de sa visite à la clinique d'avortement. Cette journée là, elle avait aimé son bébé. Le lendemain, elle avait perdu Martin. Cet amour avait duré quelques heures. Et cette haine durerait toute la vie.

"Pourquoi tu pleures Vicky...?"

Elle releva la tête et regarda Eero qui la regardait, inquiet, puis essuya ses yeux. Elle n'avait pas remarqué qu'elle pleurait. Elle haussa les épaules, essayant de trouver les bon mots.

"Je ne sais pas... le fait qu'il soit là pour vrai je suppose..."

Elle n'avait rien trouvé de mieux. Elle ne pouvait pas dire à Eero qu'elle pleurait parce que son amour pour ce bébé avait duré le temps de l'achat de ce pijama qui lui allait tellement bien. Lorsqu'elle reposa son regard sur le bébé, il venait de s'endormir sur son boire.



*ENCORE? IL A BU IL Y A 4 HEURES!!!*

Vicky ne voulait pas ouvrir les yeux. Elle était trop bien, collée contre Eero, et trop endormie. Toutes les nuits, Vicky risquait de perdre patience lorsque le bébé se réveillait en hurlant. Ça faisait seulement deux semaines, et elle comprenait maintenant pourquoi certains bébés se retrouvaient dans des sacs de vidange ou abandonnés dans des parcs. Elle n'était plus capable de le supporter. Elle resta couchée, espérant qu'il finirait par s'endormir, mais ça empira. Elle brassa Eero pour qu'il se lève, mais il grogna et se rendormit. Elle se leva, tannée, et descendit chauffer un biberon. Eero s'était réveillé dès que le bébé avait commencé à pleurer, mais il voulait que ce soit Vicky qui aille voir le bébé. Il voyait bien que jamais elle ne se levait pour aller le voir, elle lui parlait rarement, s'impatientait lorsqu'il chiâlait, et il trouvait ça dommage. Alors il avait décidé qu'il la laisserait se lever. Vicky remonta avec le biberon, dans la chambre du petit, et vint le prendre. Elle lui mit la tétine dans la bouche et alla s'asseoir sur le divant-futon qu'il y avait dans la chambre. Eero avait fait un travail excellant en amménageant cette chambre. Elle, elle n'avait pas voulu y mettre les pieds. Elle s'allongea à moitié et fit boire Veikko qui s'était déjà calmé. Il ne cessait de la regarder amoureusement, avec ses grands yeux, et de bouger ses bras, comme pour avoir un contact physique avec sa mère.

"Arrête, tu ne facilites pas les choses..." dit-elle, doucement.

Elle ferma le moniteur pour ne pas que Eero entende ce qu'elle pourrait dire. Elle était incapable de soutenir son regard adorateur. Elle détourna les yeux et regarda les photos de l'échographie que Eero avait tenu à encadrer. Elle finit par regarder encore une fois Veikko qui n'avait pas cessé son petit manège.

"Tu ne peut pas savoir à quel point tu me rend mal... si tu savais comment je me sens, tu arrêterais de me faire ces façons... depuis plus de neuf mois, tu... tu me fais sentir comme une moins que rien... je t'en veux tu sais... je t'en veux amèrement... si tu n'étais pas un tout petit, petit bébé, je te le ferais regretter... si tu n'étais pas un enfant, tu y goûterais... compte toi chanceux d'être ici maintenant... j'espère que tu le sais... parce que si ça n'avait pas été de Eero, tu ne serais même pas là... je sais que tu ne comprend pas un mot de ce que je te dis..."

Elle rit un peu d'elle-même. La voilà qui parlait à une "couche-culotte-haut-parleurs-gobeur-d'énergie-ambulant" comme elle le surnommait mentalement. Elle attendit qu'il eut terminé sa bouteille pour le mettre sur son épaule et attendre qu'il fasse son rot. Mal à l'aise, elle le laissa frotter sa petite bouche contre sa joue, mais lorsqu'elle le recoucha, elle s'essuya la joue dégoûlinante de bave de bébé.

"T'es dégueulasse..."

Elle ferma la lampe, ré-ouvrit le moniteur et retourna se coucher. Elle vint se blottir contre Eero qui avait préféré ne pas se rendormir tout de suite. Il se tourna vers elle et lui caressa le visage.

"Je suis sûr qu'il est très heureux que tu lui ait donné son biberon..."

Vicky embrassa Eero sur les lèvres pour le faire taire et mit sa tête sous son menton à lui. Elle s'endormit rapidement, trop fatiguée pour faire autrement.
Revenir en haut Aller en bas
top_cathy
modérateur hyper cool ^^ vous en trouverez pas un meilleur!! Na je blague ^^
top_cathy

Nombre de messages : 1058
Localisation : dans ma tombe
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Dim 6 Mar à 18:47

onnn c trop kioute !!!! la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love_lintu_4ever
Rang: Administrateur
love_lintu_4ever

Nombre de messages : 1073
Age : 28
Localisation : In the shadows... all my life....
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Dim 6 Mar à 18:53

c foul bon!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Very Happy la suite!!!!!!! c plate ka veuiille po vrmt du bb....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x37mm.skyrock.com
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Dim 6 Mar à 19:53

Partie 10 :


Vicky entra et déposa immédiatement le petit sur le banc du vestibule. Elle avait le bras mort, et les mains gelées. Elle enleva son manteau, son foulard, ses bottes, puis enleva l'habit de neige de Veikko. Elle lui retira ses petites bottes, sa tuque, son foulard et ses grosses mitaines. L'hiver était très froid, et comme de fait, le petit était tombé malade. Mais contrairement à ce qu'aurait pensé Vicky, malgré ses six mois, il ne passait pas son temps à brailler. Il était plutôt calme et il dormait plus qu'à l'habitude. Elle le prit dans ses bras après l'avoir mouché. Elle prit le téléphone après avoir déposé Veikko dans sa marchette.

"Coucou, c'est moi... je savais que tu t'inquiétais pour rien... espèce de mère poule! Le docteur a dit que ce n'était qu'une petite grippe, et qu'avec beaucoup d'eau, de chaleur, de sommeil et de légume et fruits, il serait parfait... alors tu pourrais, s'il te plait, en rentrant, passer acheter des petits pots de purée de fruits et de légumes... d'acc, à ce soir..."

Elle raccrocha et alla fermer toutes les portes. Dès que le petit était dans sa marchette, il se mettait à rouler partout, dans toutes les pièces. Lorsque le téléphone sonna, elle était persuadée que c'était Eero qui appelait pour demander comment se portant Veikko, mais elle fut surprise d'entendre la voix de Amy.

"Tu ne sais pas ce qui vient de m'arriver... Lauri et moi étions en train de se demander qu'est-ce qu'on allait faire pour souper quand le téléphone à sonné... C'était un gars qui travaille pour la DPJ... il commence à me raconter toute une histoire comme quoi mon oncle est en prison pour fraude fiscale, qu'ils n'ont pas de nouvelles de ma tante depuis six ans... qu'elle est disparue sans laisser de traces, et que là, Alexia, leur fille, se retrouve sans famille ni toit... Alors le gentil monsieur met ses gants blanc et après ving minutes à m'avoir expliqué qu'une enfant sans famille ça ne pouvait être que du trouble, qu'elle faisait pitié, qu'elle avait besoin de quelqu'un pour la remettre dans le droit chemin, il m'a annoncé que si je ne la prenait pas en charge, ils allaient la muter au nord de l'australie dans un centre de jeune délinquantes orphelines... t'imagines... alors là je lui demande d'attendre... j'en parle à Lauri, et il ne sait pas plus que moi quoi faire... tu sais que moi et mon coeur d'or on es pas capable de refuser de l'aide... surtout que c'est de ma famille... alors... j'ai accepté... elle arrive dans trois jours... on ne se connait même pas, je ne l'ai rencontré que lorsqu'elle avait 1 an et demi... et là, Lauri et moi on a à notre charge une adolescente de 14 ans, délinquante et imprévisible..."

Amy semblait découragée. Et avec raison. Avoir à sa charge une gamine à problème en crise d'adolescence n'était pas une tâche facile. Vicky l'encouragea et lui dit qu'elle aiderait cette jeune fille à passer au travers de choses difficiles. Amy la remercia et demanda des nouvelles d'eux trois.

"Ben... le petit fait une grippe tenace... Eero est correct mais il appel aux heures pour savoir si tout va bien... et moi, rien à dire là... Veikko! Ne machouille pas le rideau!!! Grr... mon rideau va être plein de bâve maintenant... et toi Amy... comment tu vas...?"

Amy sembla hésiter avant de parler.

"Je commence à me poser de sérieuses questions... on arrive à rien... on a beau tout faire, ça ne marche pas... rien ne fonctionne... je suis de plus en plus découragée... Je me demande si c'est moi le problème ou lui... ça fait presque six mois qu'on essaie tout... et tout, c'est vraiment tout... je songe sérieusement à... je ne sais plus... j'ai peur que Lauri soit déçu si je ne suis pas capable d'avoir d'enfants... je sais qu'il m'aime... et je l'aime aussi... mais on a beau tout faire, je ne tombe jamais enceinte... jamais... chaque fois que je vois du sang dans mes draps ou mes sous-vêtements, on dirait le sang de la mort... du non-aboutissement... Chaque fois, je pleure comme une enfant..."

Vicky était incapable de la consoler pour ce qui était des enfants. Elle ne comprenait pas cette envie, ce besoin, comme disait Amy, d'avoir un bébé. Alors tout ce qu'elle trouva à dire fut idiot.

"Tu sais Amy, occupe toi de ta cousine quelques mois et ensuite viens me dire si tu as toujours envie de t'occuper d'un enfant..."

Mais c'eut l'effet voulu. Amy rit un peu et fut quelque peu rassurée. Elles raccrochèrent en même temps que Eero rentrait. Comme chaque fois que Papa rentrait à la maison, bébé roula jusqu'à lui en gazouillant son bonheur. Eero le prit et le serra en l'embrassant dans le cou pour le faire rire aux éclats. Vicky se leva et alla l'embrasser. Elle prit les sacs de courses et alla les porter à la cuisine. Elle prépara le repas de Veikko ; de la purée de céréales et un pot de pomme de terre sucrées. Elle laissa le plaisir à Eero de nourrir son bonhomme, pendant qu'elle préparait leur repas à eux.




"Alexia?"

"C'est toi Amy?... je te voyais plus grande..."

Amy prit le sac de sa cousine et elles entrèrent dans la voiture.

"Tu as passé un bon voyage?"

"Mmm..."

"D'accord... tu vas voir... tu vas te plaire ici... il y a plein de places pour les jeunes où tu vas pouvoir sortir... et tu vas rencontrer d'autres jeunes..."

"K..."

*Réussit! Je suis déjà mal à l'aise, espèce de petite impolie!*

Amy continua de regarder la route car Alexia ne semblait vraiment pas vouloir parler. Elle fixait le paysage.

"On dirait la campagne... ça pue et c'est laid..."

"Il y a du monde qui aime ça..." répondit Amy, du tac au tac.

Alexia se tut, et Amy aussi. Elle n'ouvrit la bouche que lorsqu'elle eut fait le tour de la maison de Amy.

"C'est pas très grand..."

"Regarde, si t'es pas contente, t'as qu'à reprendre l'avion et aller t'emmerder en australie...!!!"

"Eh... je... je suis désolée... je... je ne veux pas aller en australie... c'est moi qui ait dit ton nom à la travailleuse sociale parce que je ne voulais pas me retrouver seule..."

Amy fut touchée de ce que venait de dire sa cousine. Elle lui frotta doucement le dos en s'excusant aussi. Rapidement, Alexia reprit son caractère de jemenfoutiste et monta à sa chambre pour resortir que lorsque le repat fut servi.



"Amy est découragée... et moi aussi dailleurs..."

Lauri soupira. Il était assit dans le salon avec Eero et Vicky pendant que Amy essayait d'endormir le bébé en haut.

"Un vrai paquet de trouble... ça ne fait même pas trois semaines, et la police est déjà venue la porter une fois, on a eu des plaintes plusieurs fois aussi... elle ne respecte pas le couvre-feu, et même que des fois, elle ne rentre pas dormir... Amy a du lui enlever ses privilèges... ça a duré une journée... Alexia a fait sa petite comédienne, la jeune orpheline qui fait pitié... Amy n'a pas résisté... et tout a recommencé... Elle commence à être de plus en plus stressée... et si ce n'était pas d'Amy qui m'attend à la maison, je ne me forcerais même pas pour rentrer le soir..."

"Elle a un trop grand coeur notre Amy..." dit Vicky, en soupirant.

"Et là, on ne sait même pas où elle est... elle est partie ce matin en nous laissant un mot comme quoi elle reviendrait bientôt... quand on est partit, après le souper, elle n'était même pas encore là... et évidemment, puisqu'on est vendredi, et que le couvre feu est a minuit... on va l'attendre jusqu'à deux heures... elle dépasse toujours de deux heures... la semaine elle rentre a minuit, vu qu'il est a 22h... elle fait tout à l'envers..."

"Mais elle est déstabilisée... il faut lui laisser le temps..."

Amy vint s'asseoir près de Lauri et lui jouait dans les cheveux. Elle pardonnait encore cette jeune écervelée qui se mettait dans le trouble.

"Amy... cesse de la pardonner pour tout... elle ne fait qu'à sa tête..."

"Mais elle vient de tout perdre..."

"Non Amy... c'est si elle continue qu'elle perdera tout..." ajouta Vicky.

Amy haussa les épaules. Elle aussi était épuisée d'Alexia et de ses sottises. Mais elle ne pouvait pas dire qu'elle regrettait. Elle devait ça à sa famille.

"Veikko s'est endormi rapidement..." dit Amy, pour changer de sujet.

Tout le monde cessa de parler, chacun à ses réflexions. Puis Amy se leva, disant qu'ils devaient rentrer car Alexia ne tarderait pas. Lauri savait bien qu'elle n'arriverait que dans trois heures, mais il suivit Amy. Ils entrèrent tous les deux dans la voiture de Lauri.

"Que se passe-t-il? Toi qui allonge toujours nos visites chez Vicky, tu part avant l'heure qu'on s'était fixé..."

"Lauri... quand j'ai endormi le bébé, dans mes bras, j'étais tellement... il me regardait avec ses grands yeux qui remarquent tout. Il caressait ma main de la sienne... il ne me jugeait pas... il me remerciait d'être celle qui prenait soins de lui ce soir... pourquoi ce n'est pas moi... Vicky n'en voulait pas... pourquoi ce n'est pas nous..."

Amy éclata en sanglots. Lauri la consola maladroitement, lui disant qu'ils auraient leur tour eux aussi. Que Vicky avait sûrement eu cette épreuve parce qu'elle en avait plusieurs choses à apprendre, et qu'eux auraient leur enfant lorsque ce serait le temps.

"Désolée... c'est la fatigue accumulée... je crois..."



"Pauvre eux... moi, je n'aurais jamais la patience de négocier avec ce paquet d'hormones..."

"Je sais!!!"

Vicky éclata de rire et donna un coup d'oreiller à Eero. Elle enfila son pijama et se glissa sous les couvertures.

"Veut-tu insinuer par là que je serais impatiente???"

"C'est une question piège ça, je ne répond pas!!!"

Vicky rouccoula et se colla contre lui. Elle prit son ton le plus mielleux et son regard le plus tendre.

"J'ai d'autres questions piège comme ça... M'aimes-tu?"

"Oh... ça, je sais comment y répondre sans me faire prendre au piège..."

Il se lança sur elle en l'embrassant partout. Il fit cesser les éclats de rire en plaquant sa bouche contre celle de Vicky. Leurs vêtement ne mirent pas deux minutes à se retrouver sur le plancher.
Revenir en haut Aller en bas
top_cathy
modérateur hyper cool ^^ vous en trouverez pas un meilleur!! Na je blague ^^
top_cathy

Nombre de messages : 1058
Localisation : dans ma tombe
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Dim 6 Mar à 20:06

haa c trop bon !! la suiteuu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Dim 6 Mar à 21:07

Partie 11 :

"Joyeux anniversaire, Joyeux anniversaire, Joyeux anniversaire Veikko, Joyeux anniversaire!!! Hip hip hip, Hurray!!!!"

Veikko applaudissait et riait de bon coeur. Eero l'aida à souffler sa bougie et le bambin ne put s'empêcher de mettre ses deux mains dans le gâteau en forme de poisson Nemo. Il applaudit ensuite, faisant revoler du gâteau partout, et étempa sa main dans le visage de son papa.

"Mmmmmm papa...!!!" cria-t-il.

Eero éclata de rire et ouvrit la bouche. Il mordilla les doigts au chocolat que le petit lui montra et finit par se lever. Il prit le gâteau et le coupa. Veikko se mit à pleurer car on lui avait enlevé son magnifique gâteau. Eero lui en donna une part qu'il broya avec ses mains. Il servit ensuite tout le monde, même Alexia qui avait accepté d'assister à la petite fête en l'honneur des un an de Veikko. Elle était même accompagnée d'un jeune homme tout de même gentil, qui s'appelait Kerr. Ils avaient décidé de fêter dans le jardin car cette journée du 29 août était très chaude. Après le gâteau, Veikko eut le droit d'ouvrir tout ses cadeaux.

"Ooooooohhhh... booooooo..." s'exclama-t-il, en voyant le joli camion de pompier.

Il reçut plein de magnifiques jouets qu'il essaya tous avant de rapidement s'en tanner. Il passa presque toute l'après-midi dans les bras de Lauri qu'il appelait maintenant " rhiiiiiiiii ". Il trottait dans tous les sens, ayant apprit à marcher à 10 mois et demi, et allait faire des façons à tout le monde.



Vicky et Eero étaient en train de tout ramasser les assiètes de carton sur la table de patio du jardin pendant que Amy endormait Veikko qui était mort de fatigue. Elle monta le coucher dans son lit et redescendit aider. Ils rentrèrent et Eero sortit une bouteille de champagne.

"En l'honneur des un ans de notre fils!!!"

Il ouvrit la bouteille qui fit un gros "poc" avant de couler partout. Il en versa dans quatres coupes qu'il servit. Ils finirent à eux quatre la bouteille d'alcool, puis qu'Alexia et son ami étaient partis avant le souper, et Amy et Lauri rentrèrent en taxi. La soirée se termina en beauté et en sueur pour Eero et Vicky, qui, après l'amour, pouvaient dormir jusqu'à six heures du matin, puisque Veikko faisait parfaitement ses nuits, au grand bonheur de Vicky qui supportait à peine de l'entendre pleurer.



"Non, je ne sais pas où elle est... elle ne m'a rien dit à moi non plus... Kerr ne sait pas? Ni Drue?"

"Non, je les ai tous appelé... Kerr, Drue, Alex, Jenna, Mel, et tous les autres... les parents de Crissy ne savent pas non plus où elle est... alors je suppose qu'elles sont sorties ensemble..."

Amy soupira. Elle ne savait plus où donner de la tête. Ils venaient de rentrer de travailler tous les deux pour trouver la maison vide, sans même un mot. Amy rageait.

*Quand je met la main dessus, je l'étrippe!!!*

Elle avait dit à la mère de Crissy de l'appeler si elle avait des nouvelles, mais le téléphone restait silencieux. Même Lauri était inquiet.

"Elle va me donner des cheveux blancs cette idiote!!!"

Elle fulminait. Puis elle se précipita sur le téléphone lorsque celui-ci sonna. C'était la mère de Crissy qui lui apprenait que les deux jeunes filles étaient dans un petit club 16 ans et plus. Amy la remercia et prit ses clés de voiture. Elle embrassa Lauri rapidement et partit chercher sa cousine. Elle entra dans le club et chercha un très long moment avant d'appercevoir sa cousine. Elle resta carrément bouche bée. Alexia était sur un divan, une bière à la main, et la main d'un homme sous sa jupe. Elle s'approcha et la saisit par le poignet.

"Non mais tu la lâche!"

Amy regarda l'homme, pour lui dire de se mêler de ce qui le regarde, mais fut incapable de prononcer un mot lorsqu'elle vit que c'était Martin. Elle serra le poignet d'alexia encore plus fort et la tira.

"On s'appelle Poulette..." lança Martin.

Amy se retourna, folle de rage, et lui foutu son poing en pleine figure. Il plaqua sa main sur sa mâchoire sans trop comprendre. Il n'avait pas reconnu Amy.

"Si tu l'approche, tu es mort Martin..."

Elle sortit du club en traînant une Alexia rageuse qui se débattait. Elle la rentra de force dans la voiture avant d'y prendre place aussi.

"Am..."

"Laisse moi parler!" rugit-elle.

"Non seulement tu ne laisse pas de mot à la maison, mais je passe la soirée à te chercher pour te retrouver dans un club en train de te faire ploter pas un irresponsable dégueulasse de 44 ans! Tu me déçois Al... vraiment..."

Alexia ne dit pas un mot. Amy connaissait donc Martin. Elles se turent jusqu'à la maison. Avant de sortir de la voiture. Amy retint Alexia.

"Pas un mot à Vicky de ça... pas un..."

Alexia ne posa aucune question, sortit en claquant la porte, rentra et monta à sa chambre en claquant encore la porte. Lauri vint rejoindre Amy qui venait de fermer la porte du hall. Elle lui fit signe que ce n'était rien avant de lui dire qu'elle l'avait trouvé dans un club avec des gens pas très net. Lauri ne posa pas de questions.



"Maaaaaaaaaaaamaaaaaaaaaa..."

"Maman est partie s'entraîner koko... elle va revenir bientôt..."

Veikko fit la baboune et continua de réclamer sa mère. Eero avait beau tenter de le distraire, tout ce qu'il voulait c'était maman. Il finit par l'emmener au parc, mais rien de fit pour qu'il cesse de crier "maman". Lorsque Vicky rentra, il se jeta sur elle.

"aïe!!! attention Veikko... maman a les muscles en compote..."

"Le petit t'a réclamé tout l'après midi!!!"

Vicky soupira et prit le petit. Elle alla s'asseoir dans le salon et déposa Veikko entre ses jambes. Elle lui frottait doucement le dos en retirant ses souliers et son manteau d'automne. Même si on était seulement au mois d'octobre, il commençait à faire un peu froid.

"Je vais aller prendre un bain moi..."

"Bo bin bo bin bo bin maman!!!"

Vicky le regarda longuement en hésiant. Ça la gênait de prendre son bain avec Veikko. Mais elle s'était convaincu plusieurs fois que ce n'était rien là de grave, puisqu'elle avait déjà prit sa douche ou son bain avec des hommes avant.

"Oui, Veikko va venir avec moi..."

Elle se leva, prit Veikko qui était maintenant assez lourd, et embrassa Eero avant de monter faire couler le bain. Elle gogna en réalisant qu'elle ne pourrait pas prendre un bain bouillant mais déshabilla quand même le petit. Elle le mit dans le bain et tarda un peu à le rejoindre. Eero monta et vint s'asseoir sur le sol de la salle de bain. Il s'amusait à arroser Veikko et souriait à Vicky. Vicky sortit du bain et s'entoura d'une serviette avant de faire de même avec le petit. Elle l'emmitouffla et le donna à Eero. Elle fila dans sa chambre enfiler des vêtements puis descendit préparer le repas.



"Je te jure que là, ce ne sont plus des menaces... elle va y aller et vite en australie!!!"

Amy en avait marre. C'était la fois de trop. Elle parlait seule, à elle même, car elle venait de décider qu'elle devait prendre les grands moyens avec Alexia. Elle n'était pas rentrée de la nuit et Amy n'avait pas dormi. Elle voyait rouge. Lorsqu'elle entendit la porte claquer, elle se dirigea vers le hall où elle ne vit que l'ombre de Alexia qui courut à sa chambre. Amy entendit quelques bruits puis entendit le bain couler. Elle monta l'escalier deux à deux et frappa à grands coups à la porte de la salle de bain. Alexia ne répondit pas. Puis elle entendit de petits murmures. Comme un silement, jusqu'à ce qu'elle réalise que c'étaient des pleurs.

"Alex?"

Elle entendit sanglotter à nouveau. Elle tourna la poignée de la porte pour trouver Alexia toute recroquevillée dans la baignoire remplie d'eau fûmante, pleine de bleus. Elle se précipita vers elle, sans se soucier de la pudeur, et lui prit le bras. Son bras était rouge et bleu, elle saignait de la lèvre inférieure et elle était pliée en deux.

"Que s'est-il passé" dit-elle, à mi-voix.

Alexia sanglotta comme un bébé. Amy passa ses bras autour d'elle et la laissa pleurer un bon coup avant de reposer sa question.

"C'est... c'est... il m'a violé... il m'a brusqué... il m'a touché... il m'a violé Amy..."

Amy cessa de la bercer. Alexia avait été violée.

"Qui t'a violé Alexia? Qui?"

Alexia sanglotta encore longtemps avant de répondre avec une toute petite voix.

"Martin..."
Revenir en haut Aller en bas
love_lintu_4ever
Rang: Administrateur
love_lintu_4ever

Nombre de messages : 1073
Age : 28
Localisation : In the shadows... all my life....
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Lun 7 Mar à 8:53

Shocked omg... JE L'HAÏ MARTIN!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! pove alexia.... Crying or Very sad pis je dit aussi pove Lauri pis amy a cause ki peuve po avoir denfant... C FOUL BON!!!!!!!!!!! LA SUITE!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x37mm.skyrock.com
top_cathy
modérateur hyper cool ^^ vous en trouverez pas un meilleur!! Na je blague ^^
top_cathy

Nombre de messages : 1058
Localisation : dans ma tombe
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Lun 7 Mar à 9:07

o tbk si jattrape matin ( mm si sa narrivera jammais ) JEL TUEEEE
je nen revien po en plus tu nous liasse d mm lol
LA SUITEUUU !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Lun 7 Mar à 18:03

Partie 12 :

"Tout est sous contrôle... Elle fait une émorragie interne... due au coups trop brusques... elle a un poignet fracturé mais tout le reste ne sont que des blessures mineures..."

Amy entra dans la chambre d'hôpital où était Alexia. Elle avait prévenu Lauri qui était arrivé aussitôt. Elle n'avait pas voulu prendre de chance et l'avait ammené à l'hôpital. Elle avait bien fait à ce qu'elle voyait. Si ça n'avait pas été de l'arrivée des policiers, elle aurait laissé Lauri avec sa cousine et elle aurait été flinguer Martin. Il avait détruit deux personnes importantes dans sa vie à elle, alors c'était à lui d,être détruit. Les policiers entrèrent dans la chambre et prirent place près d'alexia. Ils lui posèrent des dizaines de questions, parfois pareilles ou inversées pour savoir si elle mentait ou non. Puis ils prirent Amy et Lauri à part pour leur dire quelques mots. Amy n'hésita pas à dire oui lorsqu'ils demandèrent si elle allait porter plainte. Les policiers partirent, avec un mandat, et arrêtèrent Martin pour agression sexuelle, attentat à la pudeur sur mineur, violence, et quelques autres chefs d'accusations.

Amy vint s'asseoir près de sa cousine et ne la questionna pas sur ce qu'elle faisait avec Martin. Elle jugea que ce n'était pas le moment. Elle resta donc avec elle, jusqu'à sa sortie de l'hôpital.



Vicky ouvrit la porte à Amy. Elle était en train de calmer Veikko qui voulait du lait. Elle la fit entrer et lui dit de la suivre dans la cuisine. Elle remplit une bouteille de lait de son bras libre et la donna à Veikko qui commença à boire goûlument.

"Alexia est... a... viens, on va s'asseoir..."

Elle entraîna Vicky dans le salon. Elle déposa Veikko sur le sofa et il continua de boire son lait en jouant avec ses pieds.

"Quand Alexia s'est fait agressée sexuellement..."

"Hum?"

Vicky cessa de jouer dans ses cheveux.

"Elle est ... elle a... ... elle... je ne sais pas comment te dire ça Vicky..."

"Me dire quoi Amy?"

"Que... que c'est Martin l'agresseur..."

Amy eut peur en voyant Vicky blêmir de la sorte. Elle se leva, prit Veikko et monta l'escalier. Elle le déposa dans on lit.

"Je ne veux pas t'entendre pleurer compris?"

Elle redescendit doucement et revint s'asseoir. Elle ne disait rien, incapable de parler et de dire quoi que ce soit. Le petit ne pleurait pas. Il jasait tout seul. Vicky regardait fixement l'escalier.

"Il a été arrêté... le lendemain du viol... il y a deux mois... je ne savais pas comment te le dire... mais... l'avocat a dit qu'il avait besoin de toutes les pièces possibles... et tu es une bonne pièce Vicky..."

"Je ne veux pas le revoir... jamais, tu m'entends? Jamais!"

Amy prit une grande respiration. Elle s'était attendue à toute éventuallité.

"Je sais Vicky... mais il s'agit de viol... de non respect... il s'agit de toutes les femmes qu'il a blessé, forcé, toutes celles qu'il a touché, violé, frappé... et toutes celles qu'il va violer toucher et frapper s'il est disculpé..."

Vicky avala lentement. Elle ne se sentait pas la force de l'affronter. Elle avait commencé à oublier son mal. Mais elle ne pouvait tolérer qu'il fasse du mal à une autre. Surtout une jeune fille. C'est en prenant son courage à deux mains qu'elle poursuivit.

"Il va en voir de toutes les couleurs... je vais lui en faire baver et il va regretter d'être venu au monde...
La soif de vengeance était maintenant plus puissante que sa crainte de le revoir.



Amy se leva et alla répondre à la porte. Une femme dans le début quarentaine entra. Elle était bien vêtue, mais ni ses vêtements, ni son maquillage ne cachait son âge et son excès de poid. Amy l'invita au salon où était Vicky et Veikko. La dame semblait nerveuse, mais lorsqu'elle vit l'enfant, elle blêmit. Elle s'assit en face des deux jeunes femmes.

"Bonjour madame Laine... Je suis Vicky Lawdler... c'est moi qui vous ait téléphoné pour vous rencontrer... nous avons des choses très importantes à vous dire..."

"Je vous écoute"

Rika Laine avait tenté une réponse sèche pour câcher son angoisse, mais personne ne fut duppe. Son malaise crevait les yeux. Vicky prit une grande respiration.

"Il y a deux ans et quelques mois... j'ai rencontré un homme qui me plaisait et à qui je plaisais... Martin il s'appelait... vous le connaissez... Il a fait de moi sa maîtresse... et insouciante, je l'écoutait dire du mal de sa femme et ses enfants... Toutes les fois qu'il se présentait à Hotelli Helsinki, on faisait l'amour... ça a duré plus de huit mois... quand il vous a laissé, qu'il est déménagé ici, c'était avec moi... puis comme ça, j'ai appris que j'attendait un enfant... de lui... je le lui ai annoncé, et il m'a brusqué, traité de tous les noms, et il est partit... je ne l'ai plus jamais revu... et il n'a jamais connu son fils biologique... et je n'ai jamais voulu qu'il le connaisse non plus... mais là n'est pas l'histoire... je ne lui veut rien... je ne veut pas qu'il soit présent dans sa vie, ni qu'il donne de l'argent... Il y a presque cinq mois, la cousine de Amy a rencontré Martin... Alexia a 15 ans... elle est mineure... Il lui a payé un coup dans un club pour la ploter. Mais trois semaines plus tard... Alexia est rentrée en larmes, des bleus sur tout le corps, une émorragie interne et un poignet fracturé... Martin l'avait violée... Il avait sali son corps de jeune adolescente... il lui a volé son corps et sa virginité... c'est pour cela qu'il est en prison, et c'est pour cela que nous avons besoin de vous... dans un mois se tiendra le procès de Martin Clifford... Et vous êtes la pièce manquante... je sais qu'il vous a très mal traité durant vos années de mariage... il a négligé ses enfants, vous a trompé... et nous aurions besoin de vous pour que plus jamais ça ne se reproduise..."

Vicky prit une grande respiration. Elle avait tout dit. Alors elle s'attendait à tout, de cette dame qui était l'épouse de Martin.

"Ma pauvre... nous avons tous prit au piège... on a cru à ses grands airs et à ses promesses... la seule différence, c'est que moi, il m'a épousé car mon père lui promettait une maison et une voiture s'il faisait de moi sa femme... les seules fois où j'ai cédé, j'ai eu nos trois fils... c'est pour ça qu'il allait voir ailleurs... parce que je me refusais à lui... Au début, je ne m'en portait pas si mal... je l'ai toujours su... mais si j'avais su qu'il aurait blessé d'autres femmes, jeunes filles ou enfants, jamais je n'aurais refusé d'être sa femme lorsqu'il le voulait..."

"Vous ne pouviez pas savoir. Et nous non plus. Il a berné tout le monde dans cette histoire... Et c'est pour cela que nous aimerions avoir votre témoignage pour le procès. Pour faire cesser tout ça..."

Rika Laine s'avança doucement vers Veikko qui jouait sur le sol. Elle sourit.

"Il vous ressemble beaucoup... vous avez de la chance parce qu'il aurait pu lui ressembler, comme mes fils... ils sont le portrait craché de leur père... Il ressemble un peu à Risto, mon plus vieux lorsqu'il était petit... mais il vous ressemble beaucoup plus à vous..."

La dame se leva et prit son sac à main. Amy et Vicky se levèrent aussi.

"Bien. Vous avez mon numéro je suppose. Appelez moi pour me tenir au courant. J'accepte de m'opposer à lui parce que j'ai rencontré votre fils, et parce qu'une personne proche à vous souffre... Sinon... bien... mon idée ne serait peut-être pas tout à fait la même... donc... au revoir..."

Elles la raccompagnèrent à la porte qu'ils fermèrent dès qu'elle fut assise dans la voiture de son fils qui avait préféré attendre dehors. Vicky l'observa par la fenêtre de la porte. Il devait avoir environ dix-huit ans. Il était joli garçon, et, oui, ses yeux avaient une ressemblance avec ceux de Veikko. Mais ce n'étaient pas les yeux de Martin. Ils étaient trop doux et innocents pour être ceux de leur père. Elle se tourna vers Amy et lui sourit.

"Bon... elle... un de plus avec nous..."

Vicky alla s'asseoir et se prit la tête entre les mains. Amy vint la rejoindre doucement.

"Ne te met pas dans cet état Kiki... il n'existe plus... il n'a été qu'une passe dans ton ancienne vie... il est disparu... et maintenant, toi et Eero élevez votre fils, et vous vous aimez... Martin n'a jamais existé..."

"Ce... ce n'est pas ça... mais cette pauvre femme... je lui ai volé son mari... à cause de moi, elle a vécu des heures et des heures de peine et d'angoisse..."

"Pas à cause de toi Vic... à cause qu'il n'est qu'un crétin...

"J'étais quand même celle qu'il baisait pendant que sa femme l'attendait patiemment à la maison avec ses trois fils..."

Amy soupira et serra Vicky. Cette dernière se leva et prit Veikko dans ses bras. Elle l'assit sur ses genoux et lui caressa les cheveux. Il se retourna vers elle, se mit à genoux et vint se blottir dans le creu de son cou. Elle lui frotta le dos et grimaça lorsqu'elle sentit un chaud coulis de bave lui glisser dans le dos et au dessus de la poitrine. Elle le déposa très, très rapidement sur les genoux de Amy et se leva.

"Espèce de gros dégueulasse!!!"

Elle attrappa un mouchoir et essuya son cou et son décolleté. Veikko la regardait, incrédule, ne sachant trop pourquoi sa maman l'avait presque brusquement donné à Amy pour ensuite le gronder.

"Tu ne sais pas faire autre chose que baver et brailler!?!?" soupira-t-elle.

Elle revint s'asseoir, sous le regard ahuri de Amy, puis, prise d'un certain remord, elle caressa le pied de l'enfant.

"Désolé Koko... je suis très impatiente... mais les taches de bave, c'est dégueu!"

Elle se releva et regarda son chandail. Elle soupira et se dirigea vers la cuisine de Amy. Elle se prit quelque chose à boire et revint. Elle regarda Veikko qui lui tendait les bras et soupira.

"T'es trop lourd Veikko!"

Il mit son doigt dans sa bouche en regardant sa mère avec son petit air piteux de chien battu. Elle déposa son verre et le prit dans ses bras.

"Je te dis toi des fois... tu m'en demande gros!!!"

*Et je ne suis même pas foutue de t'offrir le quart de ce que tu veux...* pensa-t-elle.

Elle ne marcha que quelques pas dans le grand salon de Amy puis se rendit compte que Veikko s’était endormi contre elle, bien calé contre sa poitrine chaude et maternelle.
Revenir en haut Aller en bas
love_lintu_4ever
Rang: Administrateur
love_lintu_4ever

Nombre de messages : 1073
Age : 28
Localisation : In the shadows... all my life....
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Lun 7 Mar à 18:16

c foul bon!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! la suite!!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x37mm.skyrock.com
top_cathy
modérateur hyper cool ^^ vous en trouverez pas un meilleur!! Na je blague ^^
top_cathy

Nombre de messages : 1058
Localisation : dans ma tombe
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Lun 7 Mar à 18:40

onnn ses tout kioute lol la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belochka
Invité



MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   Mar 8 Mar à 17:39

Partie 13 :



"Levez vous"

Toute l'audiance se leva lorsque le juge fit son entrée. Il prit place et s'assit à son trône, comme l'appelait Vicky. Toute l'audiance se rassit. Le juge resta silencieux pour ce qui sembla un moment interminable. Puis il ouvrit la bouche pour annoncer l'affaire. C'était la troisième partie du procès, et ils avaient entendu les avocats, Martin, son épouse et son fils aîné. Puis Alexia parla, répondant à toutes les questions des deux avocats. Le quatrième jour de procès, on appela Vicky à la barre. Elle serra la main de Eero puis se leva. Elle vint se placer aux côtés du juge pour jurer solennellement sur la bible de dire la vérité. L'avocate qui représentait Alexia demanda à Vicky de lui raconter ce qu'elle savait de Martin. Elle se lança donc dans son récit que personne n'interrompit.

"J'ai rencontré Martin dans un club, il y a trois ans environ... Dès le premier soir, il a réussit à faire de moi une de ses nombreuses maîtresses... Je dis nombreuses car il m'a parlé de quatre d'entre elles. Mais il me bordait de compliments comme quoi j'était sa meilleure amante. Toutes les fois qu'il revenait à Helsinki, on se voyait dans sa chambre d'hôtel. J'ai appris l'existence de madame Rika Laine, son épouse, et de leurs trois fils. Il m'a dit qu'ils ne se touchaient plus depuis longtemps. Depuis la naissance de leur cadet, qui avait huit ans à l'époque. Alors en irréfléchie, j'ai continué à le revoir pour... parce que je me sentais bien avec lui. Même si pas tout à fait respectée. On s'est vu comme ça environ sept mois dans cette chambre d'hôtel, on a fait un voyage à Paris, on a fait des activités à penchant sexuel. Dans nos ébats, Martin se montrait très décisif et parfois brusque. Il me demandait si je voulais avoir mal. Si je voulais essayer des trucs plutôt sadiques. Ensuite, j'ai appris que j'étais enceinte. Martin était le seul homme avec qui j'avais des relations sexuelles depuis ces sept mois. Je le lui ai annoncé, et sa réaction a été de m'insulter en me criant des noms. Puis de m'obliger à avorter. Si je refusais, il partait. Voyant que je ne cédais pas, que je n'allais pas tuer mon bébé pour lui faire plaisir, il m'a saisi par le cou, m'a poussé sur le mur et s'est approché à quelques centimètres de ma figure... Il m'a dit qu'il préférait retourner chez sa femme que de baiser une grosse femme... Et il est parti après m'avoir poussé sur le lit. Je n'ai plus eu de nouvelles, jusqu'à ce qu'Alexia, la cousine de ma meilleure amie ne se fasse agresser sexuellement. Je ne veux pas qu'il verse un sous. Je ne veux même pas qu'il ait un quelconque lien avec mon fils. Il a refusé son rôle de père, qu'il ne me revienne pas avec ce genre d'idée. Mais ce que je veux, c'est que justice soit rendue. À toutes les femmes qu'il a blessé, à sa pauvre femme et à ses fils qu'il a abandonnés, et à cette jeune adolescente qu'il a sali..."

La femme de Martin essuya ses larmes tandis que lui, il soupirait. Vicky fut remerciée de son témoignage et une certaine Saila Hietanen la remplaça à la barre. Plusieurs questions lui furent posées pour apprendre qu'elle avait été une amante de Martin quatre ans plus tôt, et qu'enceinte de 3 mois, elle avait perdu l'enfant car il l'avait trop battu. Elle avait été quelques jours dans un coma avant de se lever, pleine d'ecchymoses, de contusions et sans son bébé qu'elle adorait déjà. Elle n'avait pas porté plainte avant qu'elle apprenne qu'une jeune adolescente avait subi presque le même sors. Tout le monde était estomaqué. Même Martin, qui ne s'attendait absolument pas à ça. Il l'avait abandonné dans une chambre d'hôtel de Jyväskylä, autre petite ville de Finlande et ne l'avait plus jamais revu avant ce jour.


"L'accusé est déclaré coupable!"

Vicky se leva et se précipita vers Alexia dès qu'elle le put. Elle la serra dans ses bras et toutes les deux éclatèrent en sanglots.

"C'est fini Alex... C'est fini..." murmurait Vicky.

Étrangement, depuis le malheur d'Alexia, la jeune fille s'était énormément calmée. Elle sortait à peine de chez Amy et ne fréquentait plus aucun garçon. Elle ne se tenait qu'avec ses copines. C'était compréhensible, elle devait être terrorisée et dégoûtée des hommes. Comme l'avait été Vicky quand il était parti, comme la demoiselle Saila, et comme Rika Laine. L'épouse de Martin s'approcha doucement des deux filles, suivie de Saila. Rika serra Vicky dans ses bras, puis Alexia qu'elle garda un long moment contre elle. Puis elle la regarda longuement, passa sa main sur la joue de la jeune fille et s'excusa.

"Si j'avais su qu'il ferait souffrir un cœur si jeune..."

"Madame Laine, c'est terminé..." dit Vicky.

"Oui maman, tout est fini... il ne te fera jamais plus mal... et à personne d'autre non plus..."

Le fils aîné de Rika Laine était debout, derrière elle, et portait fier son allure. Il était grand. Plus que ce que Vicky n'aurait pu imaginer. Il était joli. Encore plus que lorsqu'elle l'avait vu dans la voiture. Elle voyait bien son malaise. Il semblait si désolé de se retrouver au milieu de femmes qui avaient été touchées et maltraitées par son père. Vicky glissa sa main dans celle de Eero pour se rassurer et fit un petit sourire au jeune homme. Il le lui rendit, tout de même peu sûr de lui. Mais Vicky le trouvait courageux de jouer les hommes grand et fort pour soutenir sa pauvre mère.



"Fais un beau sourire, papa va prendre une photo! Allez Koko!"

Veikko, trop occupé à manger son deuxième gâteau d'anniversaire, ne fit que lever les yeux pour montrer à Eero qu'il était très occupé. Ils éclatèrent tous de rire. Rika et son fils arrivèrent à l’improviste avec un très gros paquet cadeau. Vicky les invita à venir fêter avec eux, ce que madame s’empressa de refuser, très poliment, car ils n’était que de passage avant leur déménagement non loin dans le secteur. Erkki, le fils de Rika, remit le paquet à Eero et ils partirent rejoindre le déménageur qui avait accepté de s’arrêter le temps de cette petite visite polie. L’énorme paquet fut le premier cadeau que Veikko déballa. Il s’empêtra dans le papier rouge et avant qu’il ne se mette à chialer, Vicky enleva tout le papier et le jeta.

"Na! Pas de crise la journée de ta fête! Tu dois être joyeux!"

Veikko se leva et regarda la grosse boîte brune.

"Groos maman!"

"Oui il est gros le cadeau... et si on ouvrait la boîte, peut-être qu'il serait plus beau?" dit Vicky, en ouvrant la boîte.

Les petits cris de singe que Veikko lança fit rire tout le monde. Il brassait la boîte énergiquement pour la vider de son contenu. Eero prit le magnifique trycicle par le guidon et le sortit de la boîte. Veikko se mit à crier encore plus. Il sautait de tout en exprimant sa joie. Dès que le vélo à trois roues toucha le sol, le fêté était assis dessus et il pédalait fièrement, mais non sans difficulté. Il eut à peine d'intéret pour les autres présents tant il s'amusait avec celui de Rika et Erkki. Le petit bonhomme s'endormit dès que la maison fut vidée des invités.



"Maman? Papa?"

En voyant que personne ne répondait et que tout ce qu'il entendait c'étaient les ronflements de son père, il se leva de son petit lit bas, qui avait une petite barrière de chaques côtés, et marcha jusqu'à la chambre de ses parents.

"Papa?"

Il avança vers le lit et y embarqua en se tenant ferme sur les jambes de vicky qui sursauta. Elle s'asseya et regarda le petit faire tout les efforts du monde pour embarquer.

"Non non... tu vas dormir dans ton lit koko..."

"No..." dit-il, tout doucement.

"Tu es un grand garçon qui va dormir dans son lit"

"Maman..."

Il cessa ses efforts pour escalader le lit et regarda sa mère, un doigt dans la bouche et en caressant la jambe de sa mère de son autre main. Elle soupira, le prit par la taille et le coucha entre Eero et elle.

"Je ne veux pas entendre un mot ni un mouvement!"

Veikko se cala contre elle, la tête entre le menton et la poitrine de Vicky, la main dans les cheveux de celle-ci, et il s'endormit contre sa mère. Vicky trouva le sommeil aussi rapidement qu'elle en avait été tirée. Lorsque Eero se réveilla, il fut surpris de voir Vicky et Veikko lovés l'un contre l'autre, mais ça le fit sourire. Il les embrassa tous les deux sur le front et se leva. Veikko ne tarda pas à rejoindre son papa pour le petit déjeuner, laissant tout les deux Vicky faire la grasse matinée.



Vicky lâcha la main de Eero pour embrasser Rika sur les joues. Elle serra ensuite Erkki, qu'elle connaissait déjà, et salua sympathiquement les deux autres fils, Pertti et Tero, âgés respectivement de 16 et 15 ans. Eero les salua à son tour en déposant Veikko sur le sol. Le souper fut délicieux et Veikko fit rire tout le monde en faisant le clown. Même Rika riait de bon coeur, et ses fils semblaient si émus de voir leur mère rire ainsi, ce qui n'était pas arrivé depuis un très long moment. Elle sortit même un mouchoir pour essuyer ses yeux humides de plaisir. Erkki regardait la scène tellement fièrement. Puis lorsque Rika alla chercher le dessert, Vicky la suivit et fut suivie de Erkki qui dit à sa mère d'aller s'asseoir, qu'il allait apporter le dessert avec Vicky. Rika le remercia en lui pinçant une joue et retourna rire des foleries du petit. Vicky sourit à la ruse de Erkki. Elle était toute à l'écoute.

"Je voulais te remercier..."

"Moi?" dit Vicky, etonnée.

"Oui... Parce que ma mère... depuis que vous êtes dans sa vie... toi, le petit et ton copain... elle a retrouvé quelque chose que je ne lui avais pas vu depuis mon plus jeune frère... Ce regard heureux et ce rire chaud... la maison n'a jamais été aussi gaie... Elle a mit une décoration sensass dans la maison en chantonnant... Elle ne chantonnait plus depuis la dernière fois qu'elle avait bercé mon frère... Elle s'y est mit à coeur et a chassé tout le passé dans cette nouvelle maison... c'était un départ à zero... et avec vous dans le décor, elle semble si heureuse de la vie... elle vous adore... et ça nous fait du bien à nous de voir maman heureuse... alors je tenait à te remercier... Oh et une dernière chose... mes frères... disons qu'ils ne sont pas au courant que Veikko est... biologiquement notre frère... et nous préférons ne pas le leur dire..."

Vicky le serra très fort et le remercia aussi d'être un fils si présent et soucieux de Rika car elle était une femme exceptionnelle qui avait beaucoup souffert. Ils revinrent dans la salle à manger avec un gros gâteau fromage et fraises qu'ils dégustèrent avec grand appétit.



Eero et Veikko étaient en train de se battre dans la neige et Vicky les regardait, assise sous le porche lorsqu'elle vit une Amy absolument radieuse arriver. Elle tenait Lauri par la main et c'était juste si elle ne volait pas. Vicky se leva et Amy la rejoignit sur le perron. Eero les regarda en souriant puis vit les deux filles hurler en se sautant dans les bras. Amy avait l'air de pleurer, et Vicky semblait toute excitée. Il regarda ensuite Amy prendre la main de Lauri et se balancer sur ses pieds, toute à sa joie. Il était curieux d'apprendre ce qui se passait alors il prit Veikko et vint s'asseoir avec eux.

"Il est attendu pour le début septembre... le docteur a dit que les deux dernières années ont été difficiles à cause de mon travail intensif à l'hôpital, l'arrivée d'Alex, les problèmes que j'avais autour de moi et dans ma vie... alors tout ça a créé un gros nuage de stress qui m'empêchait d'être féconde... mais depuis que tout est terminé, je me sens tellement plus légère..."

"J'en ai perdu un bout... qui arrive en septembre?" demanda Eero qui était arrivé au milieu de la conversation.

"On va s'acheter un chien!" répondit fièrement Lauri.

Amy le pinca en lui faisant des gros yeux, puis elle fit un large sourire à Eero.

"On va avoir un bébé!"

Eero ne sut quoi dire. Son meilleur ami allait maintenant connaitre la joie d'être père, et Amy gouterait au bonheur d'être une maman. Et elle, elle avait vraiment envie de l'avoir cet enfant. Alors c'était encore plus émouvant. Il serra chaleureusement la main de Lauri et embrassa Amy sur les joues. Il les félicita maintes fois, vraiment content pour eux.

"Alexia s'est fait un copain... un très beau jeune homme... très gentil... il est loin de ressembler à Kerr ou à Drue... c'est quelqu'un de bien et il semble la respecter... et elle l'aime vraiment..."

Vicky sentait que les choses s'arrangeaient, et elle en était tellement heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Terre Continue De Tourner... [Complete]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Terre Continue De Tourner... [Complete]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» il existe un lieu paradisiaque sur terre...
» La basse continue
» Planter des pommes de terre
» terre neuvas 2008 - bobital 22 - 4.5.6 juillet
» Sous la terre tremblante en 1955 : Rockin' Bones & Co.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Lintu 4ever :: Fanfiction :: Belochka-
Sauter vers: